31/10/2006

Rue T'Serclaes

Le 26 mars 1388, les espions du sire de Gaesbeek apprirent qu’Everard T' Serclaes, qui se trouvait sur la route de Lennik, se préparait à rentrer à Bruxelles. Le fils bâtard du sire de Gaesbeek et son bailli dressèrent un guet-apens à Vlezenbeek, à un endroit appelé encore aujourd’hui, le « quade-wegen » (mauvais chemins). Everard, qui se déplaçait seul, fut arraché de son cheval, cloué au sol et affreusement mutilé : le bailli lui coupa la langue, avec laquelle T' Serclaes avait plaidé la cause de Bruxelles, et lui coupa le pied avec lequel il s’était agenouillé devant la duchesse Jeanne de Brabant.

Brublog061021 070blog

En 1899, le bourgmestre Charles Buls, fit apposer un bas-relief de Julien Dillens contre un mur de la maison de l’Etoile (reconstruite grâce à la ténacité du grand bourgmestre) en mémoire de ce fils illustre de Bruxelles.

 

Brublog060917 121blog

 

Dans les années trente, une curieuse croyance populaire s’est répandue, selon laquelle toute personne nubile qui passe la main sur le bras de bronze de l’échevin, se mariera dans l’année.

André Monteyne, «T’ Serclaes Une famille bruxelloise », Krediet Bank, 1887

 

Depuis lors, tous les maaveigers (frotte manches) du monde entier viennent s’y agglutiner… Ils sont parvenus à en percer le métal par leurs caresses ignorantes.

Il y a beaucoup à découvrir sur le personnage d’Everard T’ Serclaes et sur cette famille patricienne bruxelloise intimement liée à l’histoire de notre ville et du Brabant en général. Grâce à Internet, tu pourras te renseigner par toi-même. Fidèle à ma démarche, je ne suis là que pour aiguiser ta curiosité…

La ville de Bruxelles, en remerciement de l’acte héroïque d’Everard T’ Serclaes, qui libéra Bruxelles en pénétrant dans ses murs, plus ou moins dans ce quartier, rebaptisa la ruelle Eggloy, rue T’Serclaes.

 

Gratitude bien normale, bel effort de mémoire…

Tu as déjà vu cette strotje ?

 

Brublog061021 013blog

 

 

Brublog061021 015blog

 

 

Brublog061021 016blog

 

 

Brublog061021 017blog

 

Ils sont occupés à nous transformer tout le centre ville sur ce modèle.

Et si Everard devait revenir, il ne pourrait quand même rien dire…

 

Pôvre B…

 

Nosferatuske

30/10/2006

Elisée Reclus

Quand on parle des célébrités qu'abrite le cimetière d'Ixelles, on omet de parler de la stèle érigée en mémoire des frères Reclus.

 

Brublog061030 015blog

 

Elle reste cependant entretenue et parfois fleurie par une main libertaire.

 

Nosferatuske

 

29/10/2006

Polbru recrute...

Seulement des echtes...

 

Polbruno

 

Ca c'est de la zwanze !

 

Nosferatuske

14:44 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : bruxelles, belgique, police, zwanze, nosferatuske |  Facebook |

L'hideuse excroissance

 

DSC01072blog

 

Merci, Pat pour tes photos aériennes!

Le résultat de leurs froechelages est encore plus frappant de ce point de vue!

 

'k goe sloepe... (vais dormir)

 

Nosferatuske

rue d'Arenberg

Je froechel, tu froechel, nous froechelons...

 

Brublog061021 025blog

 

En t'es ni plezant...

 

Nosferatuske

Bruxellisons, bruxellisons...

 

Brublog061021 022blog

rue d'Arenberg

Nosferatuske

28/10/2006

Pile et Face

Côté face :

Rue des Chapeliers

Brublog061021 051blog

 

Brublog061021 050blog

 
Côté pile :

Passage de la Violette (anciennement Impasse de la Violette)

Brublog061021 048blog

Brublog061021 042blog

 

Brublog061021 046blog

 

Deux superbes maisons typiques en voie d’être rasées ou «rénovées». A Bruxelles, le résultat est identique... C’est une catastrophe pour la mémoire de ses habitants, pour le patrimoine de la ville, du pays, de l’humanité. Ces maisons ont survécu pendant des siècles et ont fait le bonheur de multiples générations de citadins fiers de cet héritage. Elles sont mises à mort en quelques années par la rapacité de financiers, petits parvenus incultes, de politiciens véreux et mégalomanes, par l’abandon de ses habitants et de la suffisance des architectes.
On n’est même plus capable de créer des décors autour de quelques rares pièces authentiques.Je me suis baladé dans la vieille ville de Saint-Malo. Elle fut entièrement reconstruite à l’aide de fonds canadiens après avoir été entièrement détruite par les bombardements durant la seconde guerre mondiale. Pas une seule maison n’est authentique. Tout a brûlé avec l’incendie. Pourtant, la reconstruction fut totalement fidèle. Aucun schieve architect ne se serait permis de changer quoique ce soit. Allez y voir vous-même. Le tracé des rues, le gabarit des maisons, la succession des placettes en fait une ville où il fait bon vivre.Est-ce si difficile de formuler un projet urbanistique pour le centre ville qui respecte le patrimoine, qui l’intègre sans le moderniser ou l’aseptiser ? Et s’il y a des règlements urbanistiques, s’il y a des lois qui contraignent les propriétaires d’immeubles à haute valeur historique, pourquoi ne sont-elles pas respectées ?Questions idiotes ! Tu n’es qu’un indécrottable gamin, Nosferatuske !Ca t’as vu !

Démarche bien naïve en apparence, la gestion de mon blog n’a que la prétention de réveiller ta sensibilité, toi l’habitant d’une des dix-neuf communes, toi le navetteur, toi l’eurocrate, toi le touriste qui aime profondément cette ville avec ses beaux restes. Je ne veux pas poser un regard passéiste sur ma ville. Bien que friand de récits et d’images nostalgiques, bien que pleurant les pillages du passé, je suis convaincu de la nécessité de créer des espaces nouveaux, adaptés aux besoins modernes. Je suis aussi convaincu de l’urgence de l’innovation des pratiques architecturales et des concepts urbanistiques qui devraient anticiper la fin de l’ère du pétrole et du gaspillage, dans le respect de ses habitants. En voyant les constructions européennes du Quartier Léopold, la rénovation des Tours Madou et Rogier (elles n’auront pas tenu longtemps le coup ces deux là, hein ?) et la nouvelle implantation des showrooms de BMW, j’ai le sentiment que nos excellences ne veulent pas apprendre les leçons du passé.

Bruxellisons, bruxellisons...

Nosferatuske

26/10/2006

L'Ilôt massacré (II)

Brublog061021 074blog

 

Brublog061021 075blog

 

C'est quand qu'on gentrificatise ???

 

Brublog061021 085blog

 

 

Brublog061021 083blog

 

Brublog061021 084blog

 

Nosferatuske

L'Ilôt massacré

Brublog061021 035blog

 

Brublog061021 034blog

 

 

Nosferatuske

25/10/2006

Impasse Schuddeveld

Brublog061021 040blog

 

A deux pas de chez Toone.

A propos, il a l'air sympa le huitième...

 

Nosferatuske

LA ZWANZE (III)

La zwanze, c’est blaguer, ironiser, galéjer, c’est avoir aussi son franc-parler, un esprit gouailleur et frondeur avec un redoutable sens de la dérision, de l’autodérision et de la mystification. 

La zwanze bruxelloise est gravée dans ses vieilles pierres.

Nouvelle illustration.

L’autre jour, nous nous promenions du côté de la Cathédrale Sainte-Gudule. Nous nous sommes décidés à en faire le tour pour n’observer, de manière très sélective, que les nombreuses gargouilles qui assurent l’écoulement des eaux pluviales.

Pourquoi avoir eu cette idée saugrenue?

 

Brublog061021 007blog

 

 

C’est que ce monument est tellement chargé de représentations diverses, foisonnant de symboles et de messages religieux ou profanes, qu’il faut se forcer à sélectionner un point de vue, un sujet particulier et s’amuser à le creuser à fond. Depuis cette promenade, je suis déjà retourné deux fois pour analyser et observer soigneusement ces incroyables gargouilles. Je suis loin d’en avoir fait le tour complet !

 

Nous nous attendions donc à trouver comme à Notre-Dame de Paris, des animaux fantastiques, grimaçants, hideux, effrayants.

Il y en avait. Oui, oui, comme dans tous les édifices de cette époque.

Il y en avait d’autres qui cadraient avec le milieu environnant mais…

 

Brublog061021 001blog

 

 

Avoue ! Incroyable, non ?

Ou bien, il s’agit d’une représentation datée du moyen-âge et il faut m’expliquer la présence de cette barre horizontale qui fait trop penser à des montures de lunettes, auquel cas le sculpteur de l’époque était quand même un sérieux zwanzeur caricaturiste ;

 

Brublog061021 003blog

 

ou bien les restaurateurs du monument se sont permis un petit écart et ont expressément lancé cette zwanze en caricaturant un de leurs contemporains.

 

Brublog061021 005blog

 

Je suis peut-être, encore une fois, le seul Bruxellois à revenir de Pontoise, tout le monde connaissant cette bien bonne, mais j’ai quand même eu l’insigne plaisir de recevoir personnellement ce clin d’œil gravé dans la pierre !

 

Nosferatuske

 

23/10/2006

Rue des Alexiens

La Fleur en Papier Doré est toujours fermée.

Plus haut dans la rue, les fenêtres sont toujours ouvertes.

Bruxellisons, bruxellisons...

 

Brublog061021 063blog

 

Pôvre B...

Och Gotenhiere (comme disait ma grand-mère)

 

Nosferatuske

 

 

L'Impasse de la Poupée

Dans les posts précédents, nous parlions d’impasses. Curieux de nature et pédagogue dans l’âme, j’ai voulu illustrer le propos où j’arguais que « nos représentations mentales stéréotypées font sans doute appel à la strotje étroite, voûtée, sombre et sinistre où l'on s'aventure non sans un frisson d'appréhension », pour évoquer une impasse.

 

Brublog061021 065blog

 

Et bien voilà, je t’en ai trouvé une « belle ». Mais ce n’est pas un cadeau… la poupée.

 

 

Brublog061021 066blog

 

En tous cas, voilà l’illustration odorante de la nécessité vitale et impérative de réinstaurer un certain nombre de vespasiennes (des pissotières, quoi !) dans l’un ou l’autre endroit stratégique du centre ville. Je me souviens encore de celles situées à la Bourse. Se taper les dernières, le long de l’église Sainte-Catherine, est impossible quand on a un besoin à assouvir de l’autre côté de la Grand-Place !

 

Brublog061021 068blog

 

  

S’il y a des gens qui habitent là, je les plains sincèrement. La concentration en gaz ammoniaqué y atteint la dose létale ! Ne me fais pas dire ce que je ne veux pas dire. Il n’est évidemment pas question d’apposer une grille et d’interdire le passage. Mais une visite un peu plus régulière de nos hardis cantonniers serait du plus bel effet !

 

En parlant d’impasses, j’en ai une autre à te présenter. Mais ce sera pour une prochaine fois. Je dois te ménager…

 

Nosferatuske

22/10/2006

Impasse de la Fidélité

Pas de post, hier. J'étais en promenade.

En passant, en vitesse, rien que pour Biglodion (et un peu pour moi aussi), une photo de l'Impasse de la Fidélité.

Bon dimanche !

 

Brublog061021 081blog

 

Nosferatuske

20/10/2006

Delirium

Impasse de la Fidélité

 

IRIS25 072blog

 

 

IRIS25 073blog

 

Nosferatuske

19/10/2006

Quand le jour se lève

Avant d'aller rejoindre les non-morts,

 

Brublog061019 004blog

 

Comme tout bon vampire qui mène double vie...

 

Brublog061019 008blog

 

Nosferatuske

18/10/2006

Pour le plaisir

 

Brublog061015 001blog

 

En 2000, l’hôtel Solvay a été inscrit avec trois autres constructions majeures d'Horta sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Brublog061015 003blog

 

Le patrimoine est l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir. Nos patrimoines culturel et naturel sont deux sources irremplaçables de vie et d’inspiration.

 

Brublog061015 004blog

 

Habitations majeures de l'architecte Victor Horta (Bruxelles)

 

Les quatre habitations majeures – l'Hôtel Tassel, l'Hôtel Solvay, l'Hôtel van Eetvelde et la maison et l'atelier de Horta – situées à Bruxelles et conçues par l'architecte Victor Horta, l'un des initiateurs de l'Art nouveau, font partie des œuvres d'architecture novatrices les plus remarquables de la fin du XIXe siècle. La révolution stylistique qu'illustrent ces œuvres se caractérise par le plan ouvert, la diffusion de la lumière et la brillante intégration des lignes courbes de la décoration à la structure du bâtiment.

 

Brublog061015 011blog

 

Justification d'inscription

Critère i: Les habitations de ville de Victor Horta à Bruxelles sont des œuvres du génie créateur humain, représentant l’expression la plus aboutie de l’influence du style Art Nouveau dans l’art et l’architecture.

Critère ii: L’apparition de l’Art Nouveau à la fin du XIXe siècle marqua une étape décisive dans l’évolution de l’architecture, annonçant les changements futurs. Les habitations de Victor Horta à Bruxelles sont le témoignage exceptionnel de cette approche radicalement nouvelle.

Critère iv: Les habitations de ville de Victor Horta sont des exemples exceptionnels de l’architecture Art Nouveau illustrant brillamment la transition du XIXe au XXe siècle en matière d’art, de pensée et de société.

 

Tiré du site de l'UNESCO.

 

Nosferatuske

 

 

17/10/2006

Arrogance

Allez papy, pousses-toi de là que je m’y mette !!!

 

Brublog061015 010blog

 

On peut ne pas aimer Horta.

L’Art Nouveau peut donner des boutons à certains esthètes.

Aucun n’aurait osé liquider la Maison du Peuple. Aucun, non plus, n’aurait osé construire cette horreur innommable.

 

Brublog061015 008blog

 

Quelle arrogance, quelle suffisance et, surtout, quelle imbécilité morbide n’a-t-il pas fallu déployer pour perpétrer ces crimes ? Et que l’on ne vienne pas invoquer l’innocence !

 

Brublog061015 006blog

 

La presse de l’époque a suffisamment relayé l’indignation de la population et des esthètes contre ce crime odieux. Mais rassurez-vous braves gens! Cela n'arrive plus. C'est du passé...

 

Nosferatuske

16/10/2006

Place Jourdan

Encore un endroit de Bruxelles sauvé par ses habitants. C'est là que peuvent, à défaut de se rencontrer, se côtoyer les autochtones, les eurocrates et leurs caravanes d'intrigants.

 

Brublog061015 025blog

 

C’est le creuset où s’amalgament les anciens et les nouveaux migrants.

 

Brublog061015 023blog

 

C’est Bruxelles vivant de ses différences, de ses contrastes : une ville où il fait bon vivre si on daigne y penser... hein, Edgar !?!

 

Nosferatuske

15/10/2006

Forest

Belle ligne pure

Belle épure

 

Brublog061014 016blog

 

Mais faut vivre avec...

 

Brublog061014 017blog

 

Nosferatuske

10:20 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : forest, bruxelles, ou aller, patrimoine, sculpture, statue, belgique |  Facebook |

14/10/2006

Si vous cherchez où aller...

Comptez sur Nosferatuske pour vous tuyauter !!!

 

Brublog060917 197blog

 

14:41 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, ou aller, bruxelles, zwanze, nosferatuske |  Facebook |

L'UNION

C’est un post particulier destiné à mes amis français.

Nous nous sommes rencontrés en Haute-Provence et nous fréquentions le même bar qui s’appelait le Bar de l’Union. Nous leur avions parlé de notre Café de l’Union, situé au fond du Parvis de Saint-Gilles; le nom faisant référence au célèbre club de football de l’Union Saint-Gilloise.

 

Brublog061014 001blog

 

Voici donc la façade du stade.

 

Brublog061014 005blog

Je n’aime pas le foot, je n’aime pas ce type d’architecture, je n’aime pas ce type de bas-relief me faisant trop penser aux sculptures du IIIème Reich ou à la propagande soviétique et pourtant, chaque fois que je passe devant, je ne peux résister à la sensation d’une certaine harmonie.

 

Brublog061014 010blog

 

Je ne suis pas encore parvenu à identifier ce qui enclenchait cette sensation de plaisir : les lignes, les couleurs, la patine, l’abandon ou la mélancolie des lieux ? A moins que ce ne soit une porte entrouverte vers mon passé inconscient ?

 

Brublog061014 013blog

  

Pour les fidèles de mon blog, un petit coin levé du voile d’une de mes autres vies…

Brublog unionblog

 

  

Nosferatuske

 

12/10/2006

Les Arbalétriers

J’avais prévu de créer tout un post sur les arbalétriers bruxellois. Grâce aux journées du patrimoine, j’ai eu l’occasion de visiter leurs locaux bien discrets, d’habitude.

 

Brublog060917 034blog

 

Il aurait suffi de quelques recherches livresques pour vous apporter un complément d’information que peu d’entre vous auraient lu. Comme je suis crevé, je vais vous épargner mon laïus historique.

 

Brublog060917 031blog

 

N’avez qu’à vous renseigner. Je sens bien, qu’à force de vous informer, je vous enlève la curiosité d’aller y voir vous-mêmes ! Mon objectif est tout le contraire: une ville cela se vit en usant ses semelles, pas en surfant.

 

Brublog060917 023blog

 

Brublog060917 025blog

 

Cette nuit, je compte prendre des forces. Il y a trop de boulot demain et trop de merveilles à découvrir ce week-end. Je vous abandonne.

 

Nosferatuske

11/10/2006

Rue d'Accolay

La rue d’Accolay est parallèle à la rue des Alexiens. Elle longeait le couvent des Frères Cellites ou Alexiens. On y rénove correctement, je crois, un beau bloc de vieux immeubles classés.

 

Brublog060917 075blog

 

Par contre, on ne peut pas dire qu’il sera attrayant de vivre en face de ça…

 

Brublog060917 077blog

 

Nous nous situons à l’arrière d’une de ces merveilles qui font l’admiration de nos gestionnaires d’espaces urbains. La Clinique César De Paepe, côté pile.

 

Brublog060917 076blog

 

Sur plan, sur photo et papier glacé, cela se vend. Au quotidien, cela s’évite. Va falloir une sérieuse dose de courage, d’inconscience ou de culot pour aller vivre là. Nonobstant que ce soit un coupe-gorge, j’ai des difficultés à m’imaginer regardant par la fenêtre pour contempler, jours après jours, ces murs gris.

 

 

Brublog060917 078blog

 

Mais ne soyons pas trop pessimistes. Au train ou cela se dégrade, il ne faudra pas plus d’une décennie pour que l’hôpital soit remplacé par un parc ou, au pire, par un parking.

Il reste heureusement d’indécrottables utopistes comme Luc Schuyten qui parviennent à imaginer rendre de l’harmonie à cet incroyable gâchis. 

Mais ce n’est pas par là que passent "den rûûe Freddy" et ses "bûûmdroegers". Eux, ils vont planter dans un endroit encore plus ravagé. Et si, d’aventure, ils devaient passer à l’hosto pour soigner un tour de rein, ils auraient, pour se détendre, la façade rénovée du site classé de la Cour d’Accolay.

Mais de quoi tu te plains, dis ?

 

Pôvre B…

 

Nosferatuske

10/10/2006

Rue de Flandre

Brublog060917 157blog

 

Brublog060917 155blog

 

Retour aux sources...

 

Brublog060917 154blog

 

 

Brublog060917 156blog

 

Deizen oevend hem ek niks te zegge ! Ce soir, je n'ai rien à dire !

 

Nosferatuske

21:21 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bruxelles, belgique, rue de flandre, patrimoine, zwanze |  Facebook |

09/10/2006

Rue des Moineaux

A deux pas du  Manneken Pis...

 

Brublog060917 083blog

 

On attend la deuxième couche...

On aura le temps de voir venir pendant six ans...

 

Nosferatuske

07/10/2006

On joue ? (6)

Je sens bien que tu es mélancolique. Ton week-end est foutu.

Tu dois aller voter et tu ne connais même pas le numéro de la liste habituelle dans laquelle tu vas chercher une femme pour affirmer ton appartenance idéologique. Je te comprends : Moi, les communales, me hérissent au plus haut point.

Je m’étais juré de ne pas me lancer dans la diatribe polichinelle mais, je vais, avant que nous jouiions, m’expliquer quelque peu, si cela t’intéresse. Sinon, tu fais comme d’habitude, tu n’as qu’à zapper.

Je suis zinneke TOTAL !!! Cela me poursuit depuis le début de mon existence. J’habite à l’intersection de trois communes bruxelloises. Par un hasard complet, je suis domicilié à Woluwe-Saint-Pierre. Cela fait irrémédiablement de moi un bobo renaudesque bien involontaire. L’immeuble d’en face est situé sur le territoire d’Auderghem. A part une boîte aux lettres débordante de merde propagandiste provenant des tous ces nabots, bleus, mauves et oranges et mauvais oranges qui te concèdent un regard plongeant et dédaigneux pour attirer ton vote, je ne vois pas de différence notoire entre la gestion de la liste du Bourgmestre de ma commune ou celle du Bourgmestre d’en face ou que celle d’ailleurs de tous ces petits potentats clochemerlesques, quels qu’ils soient.

Là, je te concède cependant que mon Bourgmestre dépasse toutes les bornes de la décence politique. A chaque fois que je reçois, dans ma boîte, des nouvelles de ma très lointaine commune, je vois sa tête partout. C’est pire que le Big Brother de Georges Orwell ! On inaugure une nouvelle salle de sport, une seigneurie, une bibliothèque, un sauna, une pizzeria ; on photographie des lauréats, des champions, des jubilaires … on le voit partout. A croire, que dans la commune où je dors, on inaugure des trucs rien que pour faire parler de mon Bourgmestre. J’en suis à me demander s’il n’a pas payé ses copains flamands pour que les avions continuent à passer sur Bruxelles afin que lui, il puisse passer à la télé !

A part ça, dans ma commune, rien de passionnant. Il n’y a pas d’enjeux politiques. Aucun parti démocratique ne peut me faire croire cela. Que les bourges dépensent les taxes des bourges comme ils l’entendent. Ils peuvent gérer leur dortoir-mouroir comme ils le rêvent. Je n’en ai rien à cirer. Je ne fais qu’y loger. Je n’y vis pas.

J’irai voter demain parce que la presse et les analystes vont dégager des tendances statistiques. Je tiens à influer sur ces tendances. J’ai ce petit poids-là (Comme l’aurait dit, par une nuit de grand froid, le fameux héros afghan, le Commandant Massoud) !

Il me reste la région Bruxelles-Capitale comme réel enjeu. Une région qui se définissait de superbes projets à sa naissance. On interpellera Picqué à ce sujet, après ces élections-ci…

Depuis les années soixante, tout est urgent pour sauver ce que Bruxelles a de meilleur : ses habitants et son patrimoine. C’est ce qui fait son attrait. C’est ce qui disparaît. Quand les bourgeois reviendront vers la ville, délaissant leurs vertes banlieues dorées sur tranches parce que leurs 4X4 mettent trois heures à faire la route de Chaumont-Gistoux à Auderghem, ils ne retrouveront plus la ville conviviale abandonnée par leurs grands-parents. Ils ne pourront plus qu’aller rejoindre Thielemans qui plantera encore et toujours, démagogiquement, son arbre de mai dans une cité qu’une bande de slûûr a dévasté, bétonné, robotisé.

 

Bon, stop, j’arrête, k’ begin te zoege !

 

On joue ?

 

Dans la photo suivante, cherche-moi l’intrus. L’enjeu est une bonne trappiste à ne pas nécessairement boire en ma compagnie.

 

Vote bien !

 

Nosferatuske

 

Brublog060917 127blog

 

 

 

Sainte-Catherine

 

Brublog060917 174blog

 

 

"Le bateau coule et tout le monde s'en fout!"

Johan Verminnen

 

C'était tof de le retrouver au concert 0110. Je parle de Johan Verminnen. Il ressemble de plus en plus à Paul Louka...

Je me dis ça, à moi-même, tous les matins devant mon miroir et c'est pas un compliment !

 

Nosferatuske

06/10/2006

Vieux Marché Aux Grains

 

Brublog060917 143blog

 

Un concentration de vélos, c'est pas plus beau qu'avec des motos.

C'est peut-être plus sympa qu'avec des autos, mais on peut déjà s'arranger pour imaginer un système qui empêche les bécanes d'être néfastes à l'esthétique de la ville... quand tous les jours seront vécus avec un minimum de voitures.

 

Brublog060917 149blog

 

Nosferatuske

 

05/10/2006

Brouillard

Le Capital dominant la capitale...

 

Brublog060917 008blog

 

Cela semble laisser plus de traces que le passage de Karl Marx...

 

Nosferatuske

22:22 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brouillard, belgique, bruxelles, zwanze, patrimoine, urbanisme |  Facebook |