28/01/2007

Le retour des tours

L’autre jour, j’ai pu lire dans un article de Guy Duplat (La Libre) que les développeurs  (même dans le monde des sociétés immobilières, « promoteur » serait-il devenu un vilain mot ?) c’étaient réunis à l’initiative de « Urban Forum » une organisation qui ambitionne de devenir un « think tank » sur la ville en organisant des colloques à 500 € la place.

Tu apprends là que « si on s’entend bien à ne parler que de petites tours le colloque a montré par la voix d’Henri Dineur (PS), chef de cabinet de Charles Picqué, le ministre-président bruxellois, que le politique était à nouveau très favorable à des tours. »

Il semblerait qu’il faille « redensifier » la ville qui voit ses habitants s’enfuir, de plus en plus nombreux.

Tu apprends aussi que l’arrivée de RER devrait faire fuir de 17000 à 25000 ménages fiscaux si rien  n’est fait.

 

Que faire ?

 

L’article poursuit : « Construire des logements nouveaux à Bruxelles dans toutes les gammes (les tours à usage résidentiel offrent des appartements avec, au sommet, des vues superbes) »

 

Le reste tu n’as qu’à le lire toi-même…

 

Brublog061102 010

 

Bon, je ne vais pas m’énerver mais, un colloque parlant de la ville où l’on ne retrouve presque pas d’urbanistes, de sociologues et d’architectes, cela fait déjà vachement penser aux élucubrations et aux collusions du passé entre les promoteurs et les politiques. Cela fait plus sérieux, plus « professionnel », plus officiel que les conversations de « l’élite » lors d'une garden party dans une banlieue huppée, mais on peut craindre le pire !

 

En tout cas, si « le politique se montre à nouveau très favorable à des tours », le citoyen de base que je suis en a marre de ces tours et surtout de ces tours de « passe-passe » idéologiques !

 

Les ménages « fiscaux » se taillent ? On va les ramener en ville en les empilant. Concept venant droit des années soixante où l’on a construit d’horribles clapiers, invivables et moches, en dépit de tout bon sens esthétique et éthique pour garder des électeurs.

Tu n’es pas un citoyen mon frère. Tu es une unité fiscale. Pour user de ton droit à un logement décent, tu dois vivre dans une forêt de béton, où le plus riche habitera au dernier étage pour profiter de la vue « superbe » vers la tour d’en face. American way of life…

Comme modeste citoyen peu au fait des machinations et stratégies de nos grands capitaines des finances et du politique, je me pose la question de savoir ce que notre cher Charel compte faire pour rendre habitables les 25.000 logements vides à Bruxelles. C’est une question politique. Elle demande une réponse politique. Ce ne devraient plus être aux bétonneurs mégalomanes d’y répondre.

En plus de la réhabilitation de ces logements, il faudrait boucher tous les trous urbanistiques de la bruxellisation des années soixante, par des constructions esthétiquement en harmonie avec le bâti ancien. Cela devrait faire revenir l’habitant, le citadin actif, le citoyen enthousiaste prêt à fonder une famille et à vivre avec ses enfants dans la ville. Si, après tout ce boulot il n’y a plus assez de place au centre, on peut toujours aller planter quelques tours du côté de Chaumont-Gistoux ou de Zottegem, question de raccourcir les trajets des navetteurs…

 

Redensifier la ville en redensifiant son programme politique et en pensant « citoyen » plutôt que « ménage fiscal »…

 

 

Nosferatuske

26/01/2007

Printemps

 

Tout est une question de point de vue...

Vive les poètes, vive les philosophes, vive les artisans !

Il n'y a pas de ville sans eux.

Que les constructeurs de tours s'en souviennent...

 

 

Brublog 070126 002blogblog

 

 

Brublog 070126 002blog

 

Ca ne fait plus que combien de fois dormir ?

 

Nosferatuske

23/01/2007

Révélations

A la demande de Pivoine à qui je ne peux rien refuser puisqu’elle est la toute première à avoir pris la peine de commenter mes posts, voici donc cinq révélations sur moi :

 

Je suis un rescapé : Ayant échappé deux fois miraculeusement à la Camarde durant mon adolescence, cela a fait de moi un être à part. J’ai grandi trop vite. La souffrance et la maladie vous donnent une maturité qui vous rend mystérieux, monstrueux par rapport à l’insouciance de votre entourage. Je suis devenu un non-mort qui profite des bienfaits du destin en essayant d’exister honorablement en épicurien. C’est mieux que d’être un non-vivant qui croit vivre parce qu’il s’entoure des colifichets d’une non-existence consumériste toute virtuelle…

 

Je ne suis pas un echte Brusseleir, comme l’entendent les « vrais » marolliens. Je suis un brabançon de langue flamande immigré de la troisième génération. Mais je vis à Bruxelles : j’y travaille, j’y fais mes courses, j’y vais au cinéma ou au musée et j’y rencontre mes amis.

 

Mon pseudonyme : Tu me vois venir : un non-mort, ce ne peut être qu’un zombie ou un vampire. Mes goûts littéraires et cinématographiques me poussaient plus vers le vampirisme. A l’instar de Murnau, qui, lui, ne voulait pas payer de droits d’auteur à Bram Stoker, le créateur de Dracula, je me suis permis de subtiliser son Nosferatu, vampire plagié, faux Dracula et, pourtant, à mon humble avis,  plus vrai que le « vrai ». Afin d’atténuer l’expressionnisme grandiloquent de cet immense personnage de l’histoire du cinéma et d’y apporter ma touche, toute bruxelloise, de dérision et d’irrespect, j’y ai ajouté le petit diminutif affectueux « ke ». Cela te remet immédiatement le personnage dans une autre perspective…

Avec ce pseudonyme je me sens aussi obligé d’être plus vrai bruxellois que « l’echte » qui n’existe, de toute façon, presque plus !

 

Je suis un grand timide : J’entends déjà les potes s’esclaffer en disant : « Il est plus grand que timide ! » Bien sûr qu’avec eux je ne le suis pas !!! Je parle d’être timide… car grand de taille je le suis partout.

 

Je suis un vrai promeneur : mes photos et mes textes sont vraiment le fruit de mes découvertes bruxelloises de tous les jours. Durant les vacances ou congés divers, je randonne sous d’autres cieux plus ensoleillés, plus aérés et plus frais la nuit.

 

Brublog070122blog

 

Je refile la frite chaude à Sophie, Roger et Aïcha. A eux de vous faire cinq révélations croustillantes!

  

 

Nosferatuske

19/01/2007

Saint-Michel

 

 

Entre chien et loup...

 

 

Brublog 070106 025

 

 

Nosferatuske

 

23:07 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bruxelles, saint-michel, belgique, nosferatuske |  Facebook |

18/01/2007

ENFANT DE SOLO !

 

 

 

affiche_enfantdesolo_lrg_3

 

à la Place Keym

 

Nosferatuske

17/01/2007

BRUXSEL

Chers Amies et Amis bruxellois,

Je soutiens une initiative menée actuellement par un groupe de Bruxelloises et de Bruxellois préoccupés par les négociations institutionnelles qui doivent avoir lieu cette année. Si la population bruxelloise ne se mobilise pas pour faire entendre sa voix, ces négociations se réduiront à des palabres communautaires entre deux blocs - les "Flamands" d'un côté et les "Francophones" de l'autre.

Dans ce contexte, 200 personnalités bruxelloises ont décidé de lancer un appel à leurs concitoyens et aux politiques. Il y soulignent la diversité exceptionnelle et sans cesse croissante de la population bruxelloise et invitent la communauté formée par l'ensemble des habitants de Bruxelles à prouver son existence à ceux qui prétendent la nier et à se mobiliser autour d'un projet réaliste mais ambitieux.

A ce jour, nous sommes plus de 4.500 Bruxelloises et Bruxellois à avoir signé cet Appel. Vous pouvez le signer, le lire ou le télécharger (2 pages) et consulter la liste des signataires sur le site : www.bruxsel.org .

Si vous partagez ces préoccupations, je vous invite vivement à soutenir cette initiative citoyenne en signant l'Appel et en faisant circuler ce mail auprès de vos amis.

Merci !

 

Beste,

Ik steun een initiatief dat een groep Brusselaars onlangs gelanceerd heeft. Zij maken zich zorgen over de staatshervorming waarover dit jaar onderhandeld wordt. Indien de inwoners van het Brussels Gewest hun stem niet laten horen, zullen deze onderhandelingen in communautaire sfeer verlopen tussen kopstukken van Vlaamse en Franstalige partijen, over de hoofden van de Brusselaars heen.

In deze kontekst werd een Oproep naar de bevolking en naar de politieke klasse gelanceerd met de volle steun van 200 bekende Brusselaars. Zij onderstrepen de uitzonderlijke en steeds toenemende diversiteit van de Brusselse bevolking en nodigen alle mensen uit om hun aanhorigheid bij een Brusselse gemeenschap duidelijk te maken aan hen die het bestaan hiervan niet onderkennen, en om op te komen voor een realistisch maar ambitieus projekt voor het Brussels Gewest.

Op de dag van vandaag zijn we reeds meer dan 4.500 Brusselaars die de Oproep getekend hebben. U kunt ze zelf lezen (downloaden Oproep, 2 pagina's) en eventueel ondertekenen op de webstek www.bruxsel.org.

Indien u onze bezorgdheid deelt, nodigen wij u uit om zonder dralen dit burgerinitiatief te steunen door de Oproep te ondertekenen en deze mail verder naar vrienden en kennissen door te sturen.

Van harte bedankt !

 

Dear Brussels friend,

Just before Christmas, 200 citizens of Brussels published an appeal to their fellow citizens in which they expressed their opposition to the future of Belgium being negociated between two blocks - the "Flemings" and the "Francophones" -, drew attention to the exceptionally and increasingly diverse character of Brussels' population and called on the community of all Brussels residents "to prove its existence to those seeking to deny it, to mobilize around an ambitious but realistic project, and to get actively involved in shaping its own fate".

The appeal was widely echoed in the press and thousands more Brussels citizens - whether Belgian nationals or not - have already signed it. I am one of them, and would like to invite you too to sign and to spread this message further among your friends.

You can read or download the full text of the two-page Appeal on www.bruxsel.org , where you can also see the names and comments of the people who have already signed. If you wish to join, simply add your name and details.

This is a splendid and unprecedented initiative that should have a profound impact on the future of our city. I am sure you will want to be part of it.

 

Nosferatuske

 

 

22:20 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : nosferatuske, belgique, brussel, bruxelles, bruxsel, brussels |  Facebook |

16/01/2007

Luminothérapie

 

 

Brublog 070116blog

 

 

Nosferatuske

15/01/2007

Dormir au chaud

Dormir au chaud

 

Beverly Jo Scott

Paroles et musique : Claude Semal

 

 

Sans commentaire...

Nosferatuske

10/01/2007

The Six Million Dollar Man

 

 

Brublog 061229 056blog

 

 

Nosferatuske

09/01/2007

Cité Volta (2)

 

DSCN0071

 

Nosferatuske

08/01/2007

Cité Volta

Brublog 070106 007

 

Brublog 070106 009

 

Brublog 070106 006

 

Brublog 070106 005

 

Brublog 070106 004

 

Fermé depuis la fin des travaux. La haie grandit, les poires jonchent le sol, les bancs attendent leurs petits vieux et les parterres leurs potagers.

Merci à l'Etat fédéral de soutenir l'embellissement de la Région bruxelloise... Les contribuables apprécient !!!

Nosferatuske

18:34 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bruxelles, belgique, cite volta, urbanisme, ixelles, boondael |  Facebook |

07/01/2007

Cinquantenaire

Qu’elles sont belles sous la pluie…

Nos provinces belges !

Prenez, par exemple, celle qui a une ardeur d’avance…

 

Brublog 070106 014

 

Aucune Miss t-shirt mouillé ne peut l’égaler !

 

Brublog 070106 015

J'aime me promener sous la drache!

 

Nosferatuske

06/01/2007

La belle ingénue (3)

Brublog 061229 017blog

Elle est l'oeuvre de l'artiste d'origine roumaine Idel Ianchelevici...

Il reste, encore, le mystère de ces armoiries surmontant la voûte. Ne quittez pas, on cherche!

Nosferatuske

La belle ingénue (2)

Brublog 061229 019blog

 

Quelques infos supplémentaires trouvées ICI.

Je poursuis mon enquête...

 

Nosferatuske

Jewels

L’Art dans la plomberie ou la plomberie dans l’Art ?

 

Brublog 061229 041blog

 

 

Manifestement inspirée de l’œuvre de Maurits Cornelis Escher (17 juin 1898 - 27 mars 1972), cette corniche sculptée avec maestria est un bel exemple de la créativité débridée de nos artisans bruxellois !

 

Nosferatuske

10:15 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, belgique, jewels, patrimoine, art, escher, zwanze |  Facebook |

05/01/2007

La belle ingénue

Rue de la Montagne...

Encore une grille ouverte...

Nouvelle exploration. Nouvelle intrusion...

Dans nos villes cocoonées, filmées, sécurisées, barricadées et vides, je dois vraiment faire très vampire qui passe en stoemelinks, fugitivement devant les caméras de surveillance. En tout cas, je n’ai pas vu frémir un seul voile de fenêtre comme cela se passait dans mon enfance où j’étais épié à tous moments dans un quartier populaire où la trouille et l’ennui commençaient à s’installer chez les vieux, au fur et à mesure de l’apparition de la lobotomisation télévisuelle, du consumérisme et du Prozac.

Il n’y avait personne.

On m'a dit que j'allais découvrir, dans ce clos, la vraie Jeanneke Pis. 

  

Brublog 061229 018blog

 

J'ignore tout de cette sculpture. Il va falloir procéder à quelques recherches...

 

Brublog 061229 024blog

 

D’autant plus qu’en sortant, on découvre une voûte surmontée d’armoiries vraisemblablement papales.

Bizarre, bizarre…

 

On se tient au courant ?

 

Nosferatuske

04/01/2007

Le garçon au coquillage

 

Rue de la Montagne, une grille ouverte, curiosité, curiosité...

 

Brublog 061229 016blog

 

Brublog 061229 008blog

 

Brublog 061229 009blog

 

Brublog 061229 010blog

 

Brublog 061229 014blog

 

Fin de l'exploration. No comment...

 

Nosferatuske

01/01/2007

L'Imaige Nostre-Dame (2)

L'autre jour, nous sommes retournés à l'Imaige. C’est une vieille habitude d’y faire un crochet, en ces périodes incertaines où la cohue dans la quête de plaisirs divers, pousse le brusseleir dans les interstices, dans les encoignures, dans ses tanières éloignées des fureurs du consumérisme délirant.

Je ne te raconterai pas les belles rencontres, ni l’ambiance truculente. Je ne veux rien te cacher mais il est des moments inénarrables que je te conseille, d’ailleurs, de créer toi-même. Sache, simplement que ça zwanzait «grave» et dans toutes les langues, la saint-Feuillien coulant à flots réguliers.

Dans un précédent post, j’avais évoqué la rénovation réussie du bar malgré un certain nombre d’appréhensions légitimes quant au respect de ces vieux murs.

 

Brublog 061229 061blog

 

Tu peux vérifier par toi-même, quelques mois plus tard, que les boiseries neuves se sont assombries et patinées et que les chopes anciennes, dont j’avais craint un moment la disparition, ont retrouvé leur place.

Bref, que du bonheur…

 

Nosferatuske