09/02/2007

Rue Saint-Quentin

Tu te souviens du « Kaput », ce collectif résistant qui squattait une grosse baraque au fond d’une rue glauque ravagée par la construction de l’Europe et la spéculation qui terrassait la ville en bourrant les poches aux édiles…

C’était dans la rue Saint-Quentin.

 

Brublog 070203 031blog

 

L’autre jour, comme il y avait du soleil, je me suis aventuré dans ce coin oublié au moins depuis quinze ans, à part un dîner chez des amis d’où j’étais sorti complètement noir.

Plus de « Kaput », plus de squats. Les plaies sont apparemment cicatrisées…

Le quartier pacifié.

Pacifié ?

Gaï geluuft da !

 

Brublog 070203 035blog

 

Y a un slume qui, de l’autre côté de la rue Stevin, a cru qu’en utilisant le sigle GB, à trois cent mètres d’un pub anglo-saxon, il allait pouvoir ouvrir un bollewinkel en stoemelings sans demander un permis. C’est mal considérer les habitants de ce quartier qui ont été immunisés contre toutes sortes de froechelages.

 

Brublog 070203 033blog

 

Moi, je ne juge pas.

Je ne connais pas le dossier.

Je me promène dans ma ville et je remarque que mes concitoyens ne revendiquent que quelque chose de bien légitime, de bien légal.

Je t’avouerai pourtant que j’ai apprécié.

Quand tu vis dans les parages des Atrébates, Boduognat, Eburons ou Ambiorix, tu ne peux que te référer à des archétypes de résistance à l’envahisseur impérial…

 

Brublog 070203 036blog

 

Quand tu as subi l’invasion des hordes de chacals immobiliers préparant l’avènement du béton européen, tu ne peux pas être d’humeur accommodante.

Alors, ton coin de ville sympa, tu te bats pour le protéger !

Allez les gars,  ne vous laissez pas faire !

Qu’ils aillent mettre leur bolwinkel sur le rond-point Schuman!

 

Nosferatuske

 

P.S. : N’allez pas croire que j’ai quelque chose contre la Grande-Bretagne, hein !

  

Commentaires

traduc pfouuuuu t'as pas le dico qui irait avec tes propos ? ;-) on est pas tous du coin hein....
Comme j'ai l'esprit mal tourné j'ai compris qu'un mec allait ouvrir un truc à putes en vitrines là. J'ai juste ?

Écrit par : merlane | 09/02/2007

Répondre à ce commentaire

Te faut pas de dico, chère (cher ?) Merlane... Tu as presque tout compris! ;-)

Écrit par : Nosferatuske | 10/02/2007

Répondre à ce commentaire

Je n'aurais pas traduit de la même façon..... un bolwinkel, c'est à peu de chose près un magasin de bonbon,mdrrrr
Mais c'est vraique dans le quartier européen, les maisonsde maîtres ont la vie dure...
Bon week-end à toi Nos

Écrit par : Roger | 10/02/2007

Répondre à ce commentaire

vos mots de France on est réduite à deviner. On sait juste le Brusseleir (Brusseleer ?) gaillard et porté sur les choses.
J'avais offert à un pote de là bas un dico du parler Bruxellois j'aurais dû finalement le garder.

Écrit par : merlane (frite) | 10/02/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.