11/02/2007

Traduc

Pour Merlane, en vrac:

GB: Grand Bazar

Schuman: Rond-point et station de métro

Ambiorix, Boduognat, Atrébates, etc...: rues et squares des environs qui exaltent et légitimisent une nation belge qui aurait glorieusement résisté à l'envahisseur romain. C'était en préparation du grand carnage de 14-18 où les vaillants gaulois allaient défendre leur civilisation contre les méchants teutons. En souvenir de cette glorieuse époque, je me suis, pendant des années, encrassé les poumons à la Gauloise caporal...

gauloises_brunes

 

Gaï geluuft da !: Toi tu crois ça!: belgicisme

Un slume: version phonétique et ricanante d'un malin flamand (slim)

En stoemelings: L'air de rien... Manière d'être, très belgicaine. Chez nous, toutes les grandes actions ou les pires forfaits se font toujours en stoemelings!

Bollewinkel: magasin de boules. Des boules, c'est des bonbons, des friandises. Quand j'étais gosse, je recevais un franc de mon boempa pour aller chercher un lard chez Madame Smit qui tenait le bolwinkel du coin.

Froecheler: chipoter, tripatouiller. Cela se fait généralement en stoemelings...

Pub anglo-saxon:

 

Brublog 070203 026blog

 

Nosferatuske

Commentaires

je note je note...
c'est savoureux comme tout.
"des peuples de la Gaule, ..." oui ça je connais... (réhausser l'adversaire pour justifier la claque prise, les joueurs de tennis connaissent aussi leur César par coeur sur ce plan).
Pour en stoemelings ça me parait être une bonne approche psychologique des quelques spécimens que j'ai pu connaître, en effet........
froechelage, j'avais compris : combines, embrouilles, trucs qui voient pas souvent le jour.
merci merci ;-)

Écrit par : merlane (affranchie) | 11/02/2007

Répondre à ce commentaire

(PS) GB, Schuman, Ambiorix, oui OK, j'ai usé mes semelles à BXL.
Tes nuitgrave viennent de France, mais aujourd'hui elles te diraient que "FUMER TUE"...

Écrit par : merlane | 11/02/2007

Répondre à ce commentaire

J'ai arrêté de fumer depuis six ans... Et comme tu le faisais remarquer, c'était pas du Belge...
Malheureusement, de nos jours, ce ne sont plus les gauloiseries qui tuent, mais des concepts du style: "Ein Reich, Ein volk, une équipe de football..." (Semal). Savoir qu'ils nous ont bourré le crâne avec des concepts raciaux et hyper-nationalistes doit nous aider à rester clairvoyants. Je suis Bruxellois à Manosque, Marseillais à Anvers, Fransquillon à Bruges et Flamoutche à Liège: avec ça je ne me tue que moi-même en ne refusant aucune tournée!!!

Écrit par : Nosferatuske | 11/02/2007

Répondre à ce commentaire

mix oh dans mon cas je suis si mélangée que je suis auto-immune sans même avoir besoin de bouger en quelque sorte ;-)
Mais sans être nationaliste ni chauvine, j'aime bien à sentir ces petites différences d'un endroit à l'autre, ces irréductibles tropismes qui font le sel de chaque coin.
J'ai retrouvé les références du bouquin que j'avais offert à un zwanzeur, sur Wikipédia, je pense que c'était le Quiévreux.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Brusseleer
Bonne semaine à toi, je reviendrai t'embêter si tu veux bien, et si tu sors encore des mots auxquels j'entrave que couic.
Fransquillonne !

Écrit par : merlane (de partout) | 12/02/2007

Répondre à ce commentaire

c'est bien ton idée de redonner vie à ces quelques expressions bruxelloises sur ton blog...

Écrit par : sophie | 12/02/2007

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire