17/02/2007

Impasses

 

Brublog 070210 036blog

Impasse Poils

 

Brublog 070210 007blog

Impasse du Roulier

 

Brublog 070210 011blog

 

Quand Bruxelles n’est plus virtuelle

 

Quand il ose retrouver le réel, le Bruxellois contemple sa ville en se disant qu’il est décidément plus important de parler d’habitabilité que de mobilité.

La mobilité c’est pour les « élites » dorées et navettantes qui ramènent avec leurs tartines et leur thermos, leurs rêves post-modernes, lyophilisés, aseptisés et climatisés faits de transports rapides, propres et sécurisés ou de tours surplombant des parkings abritant leurs 4X4 surveillées par caméras, chiens et milices privées.

 

Nosferatuske

Commentaires

Il s'agissait à l'origine de la "Porte du Miroir" ou "Spiegelpoort" devenu officiellement "impasse du Roulier" en 1853. Sur la maison à pignon de gauche c'était la Brasserie la Charrue d'Or et celle de droite le cabaret In't Oud Vlaamsch Huis...voilà...juste pour la petite histoire de ces 2 belles maisons...

Écrit par : sophie | 17/02/2007

Répondre à ce commentaire

Voilà bien le présent... confronté à son passé avéré, documenté et riche de culture. Quelle équipe !


Écrit par : Nosferatuske | 17/02/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.