24/03/2007

La verseuse d'eau

Elle était cachée derrière Louis Schmidt, je ne l'ai découverte que récemment, depuis le passage remarqué des jardiniers communaux sur la Place du Roi Vainqueur à Etterbeek.

Brublog 070217 005

 

Nosferatuske

Commentaires

en effet elle est très jolie. Je crois que la place du Roi Vainqueur a été un vrai projet d'urbanisme (non, je ne le crois pas, ce fut comme ça), destiné à créer des appartements (entre autres) pour les anciens combattants de 14-18.

On avait vu ça à l'ISURU, il y avait un cours avec des visites de places à Bruxelles: du Roi Vainqueur, du Châtelain, de la Vaillance, Bockstael, Paduwat, Meiser (dangereux là...) et même de la Petite Suisse...

Écrit par : Pivoine | 26/03/2007

Répondre à ce commentaire

Effectivement... Il s'agit bien d'un projet urbanistique cohérent. J'ai habité trois ans sur cette place. J'aimais beaucoup la vue dégagée. C'était très reposant de pouvoir laisser aller son regard vers le lointain, au-dessus des immeubles. De plus, l'appartement était bien conçu, lumineux et relativement confortable. Les voisins de l'immeuble étaient âgés mais, tous, bien sympathiques. Il y avait, entre autres, un vieillard chenu, d'une gentillesse désarmante, qui m'avait intrigué parce qu'il portait le patronyme d'un truculent anarchiste russe très célèbre. Un jour, durant les vacances de Pâques, il nous avait invités pour partager son goûter. C'est là que j'ai appris qu'il était, effectivement de noble extraction, neveu de ce géant libertaire qui écumait les barricades dans toute l'Europe, au XIX ème siècle, et qu'il s'était échappé de Russie au moment de la révolution des Soviets, pas trop fier de son oncle un peu gênant... pour quelqu'un qui voulait perpétuer le souvenir d'une douce enfance patricienne ou promouvoir son affection pour sa nouvelle patrie qu'était la Belgique. De son oncle anarchiste, dont il ne gardait que quelques souvenirs d'enfance, je n'appris rien de plus que le chagrin qu'il infligea à sa famille. Dommage!
Le reste du quartier n'était pas des plus vivants. On peut même dire que je regrettais Boondael ou les environs de la Place Flagey.

Écrit par : Nosferatuske | 26/03/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.