06/04/2008

Ita Monk

 

 

 

Brublog2008_0405(022)blog

 

Nosferatuske

Commentaires

Et le plus fou c'est que cette reflexion existentielle nous est livrée par un martien en 2 dimensions dessiné sur une palissade.
Haaa.... ou cela nous interpelle tous quand l'écart entre le vivant et la machine se réduit... mais cela fait des générations que nous ne sommes que l'instrument de certaines politiques et idéologies de toute manière!

Écrit par : geomichel | 06/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.