28/01/2009

Quai aux Briques (nochnekkie!)

 

 

 

Mon premier post sur le sujet date d'avril 2007. C'était déjà la catastrophe. Mais la manière dont le dossier à l'air d'évoluer semble plus qu'alarmante...  

     

                                                                                                                                                                                                                                

Brublog2009_0124(030)blog copie

 

 

  

  

Brublog2009_0124(027)blogOK

 

 

 

 

Brublog2009_0124(025)blogOK

 

 

  

 

Brublog2009_0124(024)blogok

 

 

  

Pourriture, urine, venelle gluante, glauque, abandonnée, clochardisée, véritable coupe-gorge triste à mourir. C'est l'autre bout de la rue du Nom de Jésus...

 

Brublog2009_0124(023)blogok

 

 

 

 

Brublog2009_0124(022)blogok

 

 

 

Et  puis, te voilà à l'arrière de ce monstrueux décor que Bruxelles ose jeter à la face du monde.

Il ne faut pas être grand architecte pour observer que l'arrière de la maison voisine possède déjà un superbe toit digne d'une banlieue côtière. Tu auras compris que c'est là que ça grince. Y en a, sans doute, dans la bande qui préconnisent de tout raser et de faire du neuf, moderne, hygiénique puisqu'il ne reste plus rien. Tout est pourrave!

Au moment du pseudo-sauvetage de la maison de coin, il y avait encore un toit. La charpente aurait, peut-être, pu rester.

On te trouveras mille bonnes raisons juridiques. Il en faudra, sans doute, des audits, pour débrouiller les magouilles qui ont causé ce désastre. Mais le temps passe, notre ville fout le camp.

Le temps presse et les élections approchent!

Questionnons nos partis sur leurs projets de protection active du patrimoine et des intiatives prises pour faire revenir l'habitant dans la ville.

A quoi ça sert d'être mobile pour aller d'un endroit de m... vers un autre qui ne vaut rien?

C'est comment qu'on freine?

Nosferatuske

 

Commentaires

Tant qu'il n'y aura pas un mur qui tue une petite vieille en s'écroulant alors que la malheureuse ne faisait "que passer" dans la rue... Personne ne va bouger!
Et même après un tel drame, on risque de faire de la com. mais peu de projets durables pour la conservation du bien

Écrit par : geomichel | 28/01/2009

Répondre à ce commentaire

Eh oui, c'est dur,...... ....le constat est amer mais vrai, en tous cas, je serais le propriétaire de la Mercedes, je ne me garerai pas là, çà craint.

Écrit par : andré peeters | 29/01/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.