30/05/2009

We bestoen!

 

Nederlandse tekst onderaan

Nous existons ! Wij bestaan ! We exist !

Lettre aux 10.000 signataires de l’Appel des Bruxelloises et des Bruxellois

Chères amies, chers amis, dear friends,

Le 7 juin approche. Vous allez avoir l’occasion de voter pour les candidats qui vous semblent les plus aptes à diriger notre Région jusqu’en 2.014. Mais aussi les plus désireux de concrétiser les demandes contenues dans l’Appel que vous avez été si nombreux à signer.

Depuis le lancement de l’Appel, en décembre 2006, nous n’avons pas chômé.

bruXsel forum* a vu son site visité par des dizaines de milliers de personnes et a posté plus de 700 informations et contributions à propos de l’avenir de Bruxelles, vous pouvez les retrouver sur http://www.bruXsel.org

Manifesto a sorti son 2ème Manifeste et vient de terminer une enquête sur les intentions des partis qui sollicitent vos voix.

Aula Magna a été la cheville ouvrière des Etats généraux de Bruxelles, auxquels vous avez été nombreux à participer et dont nous vous communiquons les conclusions.

Nos 3 associations citoyennes ont aussi pu rencontrer les responsables de pratiquement tous
les partis politiques démocratiques qui se présentent à Bruxelles.
Nous avons tenté de les convaincre d’inscrire les attentes de l’Appel dans leur programme électoral.

Le succès est mitigé.

L'enquête de Manifesto démontre que certaines idées défendues dans l'Appel gagnent
du terrain. La nécessité d'un plus juste financement de Bruxelles ou d'une meilleure coopération entre Bruxelles et son hinterland est largement reconnue par les partis à Bruxelles.

Certains en sont cependant encore à « n'être demandeurs de rien », ou à faire de la nomination de trois bourgmestres de la périphérie un préalable à toute discussion sur l'avenir et le financement de Bruxelles.

D'autres semblent commencer à comprendre qu'il y a bien mieux à faire pour Bruxelles que de se laisser avaler par la Flandre ou incarcérer dans une alliance WalloBrux. Il s'agit d'obtenir pour Bruxelles une place autonome et centrale dans une nouvelle Belgique à trois Régions adultes, solidaires et responsables.

Maintenant la balle est dans votre camp.

Le 7 juin, c’est vous qui départagerez les nombreux candidats au pouvoir.

Pour vous aider à voir plus clair et à faire le meilleur choix, nos associations non partisanes vous livrent 3 informations essentielles.

  1. La synthèse des réponses des partis à Manifesto et les conclusions.

  2. Le texte complet des conclusions des Etats Généraux et notre point de vue.

  3. Une liste de candidats qui demandent votre voix, mais qui, une fois élus, ne quitteront pas leurs autres fonctions pour siéger à temps plein au parlement bruxellois (disponible dès mardi sur le site de bruxsel.org).


Au nom de l'Appel que vous avez signé, nous nous sommes abstenus et continuerons de nous abstenir de tout engagement étroitement partisan.

Il ne vous aura cependant pas échappé qu'un certain nombre de signataires enthousiastes de notre Appel ne croient plus en l’efficacité de notre tentative de convaincre les partis communautaires. Ils ont choisi de créer une formation politique réellement bruxelloise: le parti régional multilingue
Pro Bruxsel. Il se présentera sur deux listes séparées Pro Bruxsel (F) et Pro Bruxsel (N) (lien), comme l'impose toujours la loi électorale. Parmi les personnes qui ont choisi de soutenir ce nouveau parti figure Alain Maskens, qui a démissionné comme président et administrateur de l'ASBL Manifesto pour pouvoir se présenter en qualité de candidat indépendant à la dernière place (
www.AM72.be) de la liste Pro-Bruxsel (F).

Aziz Albishari a aussi démissionné du collectif bruXsel forum* pour pouvoir défendre les idées de l'Appel à la 4ème place de la liste d'Ecolo, qui présente avec Groen! un programme commun pour une ville multilingue et multiculturelle.

Nous attendons encore d’autres réponses des partis, à qui nous avons demandé de nous signaler le nom de leurs candidats bruxellois résolument régionalistes. Des candidats qui ne se laissent pas enfermer dans la logique communautaire, qui refusent d’être sous la coupe d'une direction majoritairement composée de Wallons ou de Flamands, et qui sont capables de formuler un projet susceptible d'inclure et d'enthousiasmer tous les Bruxellois, quelles que soient leur origine et leur langue maternelle.


Merci aussi de nous signaler des candidat(e)s qui vous paraissent porter de manière crédible un projet de ce type et ainsi nous aider à faire craquer le carcan bi-communautaire, chaque jour plus inapproprié à la réalité bruxelloise. Une liste plus complète paraîtra sur www.bruxsel.org

Bien à vous toutes et à vous tous.


maintenant, nu, now


NOUS VOULONS ! WIJ WILLEN ! WE WANT !

Brief aan de 10.000 ondertekenaars van de Oproep aan de Brusselaars

Beste vrienden,

7 juni nadert met rasse schreden. Jullie krijgen dan de gelegenheid om te stemmen voor de kandidaten die het meest geschikt lijken om ons Gewest tot 2014 te leiden. Ze kunnen ook maar best de eisen uit de Oproep waarmaken, waarvoor jullie zo veel handtekeningen hebben gezet.

Wij hebben sinds de lancering van de Oproep in december 2006 niet stilgezeten.

bruXsel forum* : de site werd door tienduizende personen bezocht. Er staan meer dan 700 berichten over de toekomst van Brussel op bruXsel.org

Manifesto gaf haar 2de Manifest uit en heeft net een enquête beëindigd over de intenties van de partijen die naar jullie stemmen dingen.

Aula Magna was de spil van de Brusselse Staten Generaal, waaraan jullie talrijk hebben deelgenomen. Wij delen de conclusies hiervan mee.

Onze drie burgerorganisaties hebben de verantwoordelijken van ongeveer alle democratische politieke partijen ontmoet die in Brussel op de kieslijsten staan. Wij hebben geprobeerd hen de eisen van de Oproep in hun kiesprogramma te laten opnemen, met verdeeld succes.

De enquête van Manifesto toont aan dat bepaalde ideeën uit de Oproep terrein winnen. De noodzaak voor een billijke financiering van Brussel of een betere samenwerking tussen Brussel en haar Hinterland wordt algemeen aanvaard door de Brusselse partijen.

Sommige daarvan zijn er nog in het stadium van “demandeurs de rien”, of ze stellen de benoeming van de drie burgemeesters uit de rand als voorwaarde tot onderhandeling over de toekomst en de financiering van Brussel.

Gelukkig zijn er een paar partijen die begrijpen dat er een beter lot voor Brussel is dan zich te laten opslokken door Vlaanderen of zich te laten opsluiten in een Waals-Brusselse alliantie. Er moet voor Brussel een autonome en centrale plaats gevonden worden in een nieuw België met drie volwassen gewesten, die solidair en verantwoordelijk zijn.

Nu ligt de bal in jullie kamp.

Op 7 juni schiften jullie in de talrijke kandidaten om er de beste uit te halen.

Om meer klaarheid te scheppen en opdat jullie de beste keuze zouden kunnen maken leveren onze ongebonden verenigingen drie noodzakelijke vormen van informatie.

1. Een samenvatting van de partij-antwoorden aan Manifesto en de besluiten hieruit.

2. De volledige tekst van de besluiten van de Staten Generaal en ons standpunt.

3. Een lijst van kandidaten die naar jullie stemmen dingen, maar die hun andere functies niet zullen opgeven eens verkozen om voltijds in het Brusselse parlement te zetelen (zie vanaf dinsdag www.bruxsel.org).

In naam van de Oproep hebben wij ons onthouden, en we zullen ons dan ook blijven onthouden van elke partijdig engagement

Het is jullie waarschijnlijk ook niet ontgaan dat een aantal enthousiaste ondertekenaars van de Oproep niet meer geloofden in de trefkracht van onze poging om de communautaire partijen te overtuigen. Zij hebben er voor gekozen om een politieke partij te vormen die echt Brussels is: de gewestelijke meertalige Pro Bruxsel partij. Er worden twee gescheiden lijsten gepresenteerd Pro Bruxsel (F) en Pro Bruxsel (N) (link), zoals de kieswet voorschrijft. Een van de figuren die deze nieuwe partij steunt is Alain Maskens, die als voorzitter en beheerder ontslag heeft genomen uit de VZW Manifesto om zich als onafhankelijk kandidaat (www.AM72.be) en lijstduwer op de lijst Pro-Bruxsel (F) te zetten.

Aziz Albishari heeft ook ontslag genomen uit het collectief bruXsel forum* om de ideeën van de Oproep te verdedigen op de 4de plaats van Ecolo, dat met Groen! een gemeenschappelijk programma voorstelt en ijvert voor een meertalige en multiculturele hoofdstad.

Wij wachten nog op antwoord van de overige politieke partijen die wij gevraagd hebben ons de namen van Brusselse regionalistische kandidaten door te geven die zich niet laten opsluiten in de communautaire logica, zich niet willen onderwerpen aan een overwegende Waals of Vlaams bestuur en die ook een project kunnen naar voor brengen dat alle Brusselaars kan begeesteren, wat hun oorsprong of moedertaal ook moge zijn.

Wij zullen jullie dankbaar zijn voor het melden van kandidaten waarvan jullie denken dat ze zo’n voorstel geloofwaardig kunnen overbrengen om ons zo te helpen het bi-communautaire keurslijf af te schudden dat steeds minder toepasbaar is op de Brusselse realiteit. Een meer complete lijst zal binnenkort op www.bruxsel.org staan.



Beste groet

 

 

18:34 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bruxelles, belgique, elections, brussels, belgium, brussel, belgie |  Facebook |

Commentaires

Sans vouloir être negatif... Je me demande si ces elections vont changer grand chose au quotidien des bruxellois et aux nombreux dysfonctionnement que tu dénonce a juste titre quant au respect du patrimoine et de l'identité bruxelloise...

Écrit par : geomichel | 31/05/2009

Répondre à ce commentaire

Quels que soient les partis au pouvoir... il faut de la culture, de la sensibilité et du bon goût. Cela ne se vote pas...
Mais ça se vit, s'apprend et se respecte.
Il faudra attendre que les bourgeois reviennent vivre en ville. Il ne faudra plus attendre longtemps. Cela va bientôt être vachement tendance d'abandonner sa 4X4 pour une Vespa plutôt que de s'encastrer dans le files vers Chaumont-Gistoux.

Écrit par : Nosferatuske | 31/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.