08/08/2009

Den Bich

 

 

 

.

 

Me promenais par là en juin dernier. 

Fatigué, déprimé, il ne me fallait pas ça en plus...

.


Brublog2009_0613(002)blogOK

 

.

Encore du patrimoine qui fout le camp...

'k ben triestech...

.



 

 

Nosferatuske

 

Commentaires

Et oui.... Hélas !!! Plus de bistro dans la Marolle ! Je suis encore en contact avec son fils....Bich junior ...faut juste avouer qu'ils n'ont rien fait non plus :-(( ....c'est l'hygiène qui a du fermé l'endroit !!!!! Encore une fois, je félicite le Comité du coin pour n'avoir rien fait non plus !!!!...

Écrit par : sofei | 09/08/2009

Répondre à ce commentaire

Il est urgentisime de protéger nos cafés de quartier. Cela étant, le meilleur moyen d'en assurer la survivance, n'est pas le classement... mais une consommation régulière et raisonnée de bonnes bières dans ces établissements d'hier et on l'espère... de demain aussi!

Quand à l'hygiène, je suis pas un rabique à l'américaine, même si c'est vrai qu'il y a dex lieux qui devraient faire un pti effort!

Écrit par : geomichel | 10/08/2009

Répondre à ce commentaire

A nouveau d'accord! Il n'est pas rassurant de voir se démultiplier les croix vertes à chaque coin de rue. La consommation régulière de quelques bonnes chopinettes vaut beaucoup mieux que celle de médicaments "en veux-tu, en voilà!"!!!
Quant à l'hygiène chez le Bich, c'était pas triste... C'était catastrophique!!!

Écrit par : Nosferatuske | 10/08/2009

Répondre à ce commentaire

Den Biche Ik kost in den taat den Biche van oep de koers. Aa zat doe altaa zat on den toech terwaal da zaan vra de cafei dei. Twas nog dienigste plosch woeda dechte Brusseleirs van de Marolle zoete. Kem doe alta goe gelache. Tis ereg .

Écrit par : Judith | 18/08/2009

Répondre à ce commentaire

Hoen Judith. Vui den folklor was het wel tof mo vui n' goei pint moeste doe ni goen. En de leste taïde begost de bozine en bekke dui te trappe, neï ?

Écrit par : Nosferatuske | 18/08/2009

Répondre à ce commentaire

Surnom bich depuis près d'un siècle Le café " Au coq"était situé rue Montserrat au coin de la rue des Prêtres. C'était encore le seul café existant du temps où la Marolle "Marollait".
Un jour j'ai vu mon cousin Jean bich à TV Brussel. Il répondait à une interview en bruxellois. Je me souviens qu'il racontait que quand il faisait son service militaire, à la Marolle rien que rue Montserrat et les rues avoisinantes (op de Marolle comme disait ma boma Bich) à cette époque il y avait 33 cafés.
Jean était un vrai marollien, une figure légendaire de la Marolle. Il a toujours habité dans cette maison au dessus du café.
Je crois que c'est en 1975 qu'il a reprit le café de son oncle Jean qu'on appelait "Jean Coq".
Jean Bich est décédé en 2001, 2 mois après ma maman (Rosine)qui était la sœur de son père(Jean Demeyer )décédé très jeune. Pour elle Jean était comme son fils.
Il y a eu trois Jean Demeyer dit Bich= viande en bruxellois.
1) mon bompa
2)mon oncle
3) mon cousin

Écrit par : Nelly | 24/09/2009

Répondre à ce commentaire

Autre chose Du temps où le café était tenu par nonkel Jean (coq et tant Net : l'oncle et la tante de bich (mon cousin Jean ) le café était très propre rien à voir avec la photo . Je parle des années 50 et 60 . A cette époque j'y allais souvent avec mes grands-parents ( boma et bompa bich) qui étaient également les grands-parents de Jean (bich ) et de sa soeur Francine. A cette période j'habitais rue Haute chez mes grands-parents .

Écrit par : Nelly | 24/09/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.