10/06/2010

Journal de notre bord

.

.

Journal de notre bord

Lettre n° 118 (6 juin 2010)

Cap au pire. Tous les faits les plus saillants de l'actualité indiquent à l'évidence que les chefs des États puissants, des grandes banques et des grandes entreprises continuent sans ciller à mettre le cap au pire pour l'humanité et la nature.

Il y a quelque chose qui relève de l'hystérie implacable dans le comportement des dirigeants de l'État d'Israël tuant ou emprisonnant des gens voulant porter secours à la population de Gaza. Ils font régner la terreur dans la région de longue date en toute impunité. Aussi bien les États-Unis que les États impérialistes européens ne peuvent que les approuver en douce et les soutenir très concrètement car cela est tout bénéfice pour ces puissances qui par ailleurs mènent d'autres guerres complémentaires en Afghanistan, en Irak, au Pakistan. Ils soutiennent plus que jamais militairement et financièrement une série de régimes pourris.

Ces mêmes États qui avaient organisé un grand carnaval de l'hypocrisie sur le réchauffement climatique à Copenhague ne font même plus semblant de se soucier de l'avenir de la nature. Ils assistent impavides à la plus grande pollution par hydrocarbures de l'histoire de l'extraction du pétrole.

Obama prétend que BP devra payer et indemniser. Est-ce avec des dollars qu'on peut ramener à la vie les espèces animales et végétales détruites ainsi que les milieux terrestres et aquatiques durablement souillés ?

À présent ces États montrent plus que jamais leurs crocs contre les classes populaires par une série de plans d'austérité. Ils ont besoin de l'argent nécessaire pour entretenir leurs armées, poursuivre leurs guerres, renflouer leurs banques, soutenir les profits des grandes entreprises. Lesquelles sont encore plus féroces dans l'exploitation du travail humain. Des salariés mettent fin à leurs jours aussi bien à la Poste en France que dans l'usine Foxconn en Chine. Dans cette usine de Shenzhen, sous-traitante d'Apple, Dell, Nokia, Hewlett-Packard, le personnel fabrique des téléphones portables et des ordinateurs qui « nous facilitent tellement la vie ! ». Les jeunes ouvriers et ouvrières y produisent couramment 70 heures par semaine, voire 80 heures dans les périodes de pointe. L'un d'eux a été retrouvé mort le 23 janvier dernier au pied de son dortoir, très probablement assassiné par des gardes de l'usine parce qu'il travaillait « trop lentement ».

Tous ces faits se tiennent et annoncent des catastrophes encore plus importantes.

Allons-nous tenir encore longtemps sans commencer à prendre en mains les destinées de la société ? Les ouvriers chinois de Honda près de Canton ont réussi par leur grève à bloquer la production de quatre sites et à obtenir il y a quelques jours une augmentation de salaire importante. Des grèves et des révoltes nombreuses surviennent déjà en Chine et d'autres pays. D'autres actions collectives mûrissent sans doute mais parallèlement des manifestations de racisme, de xénophobie et de sexisme éclatent dans divers pays.

Le délai pour contrer l'action des responsables de tous les désastres évoqués plus haut n'est pas extensible.

 

 

Commentaires

Coup de gueule justifié... POur les politiques on a toujours les élections pour faire entendre sa voix... mais là franchement le choix est loin d'être sexy pour dimanche!

Écrit par : geomichel | 11/06/2010

Répondre à ce commentaire

de loin, je m'inquiète Que va donner cette élection ? l'attitude des Flamands en Belgique me fait penser à l'attitude de l'Extrême Droite en France ...
Si on est né du mauvais côté, celui des pauvres : Ya qu'à crever !!! Où est l'Humanité ? brrr ça fait froid

Écrit par : bethy-la-fleurbleue | 12/06/2010

Répondre à ce commentaire

concernant l'article ci-dessus Les Juifs sont en train de se venger de ce qu'ils ont subi en 40 et de faire ce qu'on leur a fait...seulement ils se trompent de cible : les Palestiniens n'y sont pour rien.

Écrit par : bethy-la-fleurbleue | 13/06/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.