29/12/2011

Poussière

 

L'autre jour je me suis promené du côté du Musée de l'Armée. C'est mon préféré.

Il est gratuit...

Malgré mon antimilitarisme primaire, c'est toujours un plaisir d'aller y faire un tour. Le personnel est sympa et l'on y découvre toujours quelque chose de neuf. Cette fois-ci ce furent des tonnes de poussière accumulées depuis des mois sur le nez de nos pauvres avions délaissés. Après un moment d'ahurissement bien senti, je n'ai pu m'empêcher d'avoir honte devant les centaines de touristes qui continuent à déambuler même en cette morte saison.

Voilà un des musées dont nous devrions être les plus fiers qui est laissé dans un état déplorable.

Et pour ne pas toujours rouspéter, je propose l'organisation d'un week-end de grand nettoyage par des volontaires dont je veux bien faire partie.

Au prix où est la kochvraa, ce devrait être un bon plan... 

 

Brublog20111229 031BlogOK.jpg

 

 

Nosferatuske

 

Commentaires

Allez, j'en suis !

Écrit par : Fred Tétart | 29/12/2011

Répondre à ce commentaire

Ça me botte. C'est pas tous les jours qu'on peut approcher ces reliques aussi près qu'une kochevraa le pourrait. Biz

Écrit par : Élise Bollu | 30/12/2011

Répondre à ce commentaire

Vous voyez, je vous l'avais bien dit, mon capitaine: on se bousculerait pour ce travail d'intérêt général.
Mais j'en connais aussi, de bons démocrates, très participatifs, qui regrettent amèrement le temps où on sollicitait le travail gratuit des miliciens... En ces temps là, madame, notre jeunesse en manque de discipline et de savoir vivre, scrogneugneu, n'apprenait pas qu'à boire à l'armée. On apprenait aussi à nettoyer les couloirs et les wc autour du pot(dedans, c'était une tâche dégradante), à repasser son uniforme et à tirer, sur toute une année, cinq balles en l'air parce que tout le chargeur coûtait trop cher... On apprenait encore à se coucher dans l'herbe, les pieds vers l'éclair nucléaire, seul moyen de défense efficace qu'il nous a fallu apprendre pendant un grave et long mois d'instruction animé par des officiers aussi ventripotents que ridicules. L'antithèse du vrai guerrier serial killer.
Pour leur punition: tout un week-end de manoeuvres au Musée Royal (Tiens, tiens...) de l'Armée. Aux armes citoyens, venez les nettoyer!!! Hymne national...

Écrit par : Nosferatuske | 30/12/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.