07/08/2012

Groovy Gouvy

Voilà, les amis, c'est la reprise. Je me remets à bloguer, du moins pour quelques jours encore en ce beau mois d'août. Je me tâte. 

Puisque je vais quitter Bruxelles, comme tout le monde (...), je ne sais si je vais encore poster sur cette ville. Vais-je, d'ailleurs, encore bloguer?

Les quelques semaines qui vont suivre en décideront.

J'avoue une certaine lassitude...

 

 

Brublog120805.jpg

 

 

 

 

Comme chaque année, je me suis baladé à Gouvy.

Excellente année! Excellent cru!

A Gouvy, on n'est jamais déçu!

 

 

Nosferatuske

29/08/2010

Ronquières 2010

.

.

.

En vrac...

Ne perds pas ton temps sur les blogs.

Rappelle-toi cette chanson:

"Pourquoi ci, pourquoi ça?

Ne demandez pas!

Allez y voir vous-même.

Par ici, ou par là,

Allongez le pas

Et vous saurez pourquoi!"

Le Festival continue cet après-midi et il ne fait pas trop mauvais...

.

IXUS100829 017BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 046BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 048BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 051BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 063BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 067BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 088BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 085BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 115BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 131BLOGOK.jpg
.
.
.
IXUS100829 091BLOGOK.jpg

Et Rudy mon ami...

.

.

Nosferatuske

 

 

22/08/2009

GRATUIT!!!

 

.

.

.

 

.

.

.

TOUT LE MONDE SUR LE PONT

klic!

.

.

.

Avec...

Nosferatuske

20:18 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festival, bruxelles, brussels, ronquieres, brussel |  Facebook |

05/08/2009

GOUVY!

 

 

Après cette longue absence, déjà penser à s'échapper...

Et puis, fourt. Pourquoi pas tant qu'on a la santé ?

POSTER 30e Gouvy Festival

 

On s'y retrouve, dimanche ?

Nosferatuske

10:15 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festival, jazz, blues, gouvy, nosferatuske |  Facebook |

29/07/2007

Gouvy is groovy !!!

 

affiche2007

 

Qualité, simplicité, authenticité !!!

 

 

Nosferatuske

13/09/2006

Bruxellensis

Tu te souviendras que, l’autre jour, je me suis laissé entraîner dans ce traquenard où il y avait plein de filles et de bière, au Festival des bières de caractère : Bruxellensis. Je t’ai d’abord confié tout le plaisir pris avec toutes ces filles, en te faisant patienter pour la bière.

Je te vois déjà, blèfant sur ton clavier, te trémoussant en attendant le post consacré à ce sujet vital.

Le voilà !!!

 

L'Esquelbecq, je ne l'ai pas goûtée. La photo est un clin d'oeil aux Marquis

 

Faut d’abord que tu saches que la plupart des photos sont floues. C’est normal ! Tu ne te trouves, sans doute pas, dans les mêmes conditions d’éthylisme que le photographe.

 

          
 

Je me souviens m’être bien concentré en m’accrochant à mon appareil. Vaine tentative : il y avait quand même un peu de roulis et de tangage malgré la mer bien calme en ce dimanche estival.

Toutes les bières que je te présente valent ton intérêt.

Ma prétention n’est que d’aiguiser ton attention, alimenter ton érudition, enrichir tes dégustations !

 

 

Le copain de l'autre côté du chenal était vachement sympa. Sa bière? ... caractéristique !

 

Chez les Japonais, une Belgique sans u, passe encore.

Chez un brabançon, un bière sans "e", ça fait barbare...

 

 

La XX est redoutable chez De Ranke

 

 

Spreken is zilver, zwijgen is goud !

Ziever toujours, tu m'intéresses !

 

 

Pour Louitje: ma meilleure gueuze bue, depuis des années, provient de chez toi !!!

Wiste da ?

 

 

Le tiercé gagnant

 

Pour terminer, un petit jeu, toujours pour un bonne bière. C’est simplement un vieux truc de prof pour vérifier si les potaches ont lu jusqu’au bout ! Sur la photo suivante, deux éminents spécialistes, en affaire, discutent, négocient, comparent. Dans quel établissement connu, ayant pignon sur rue en notre bonne ville de Bruxelles, officie celui de gauche. Sioran, si tu trouves sur Google, cette fois-ci, je mets une cravate pendant toute une semaine !!!

 

 

Nosferatuske

 

11/09/2006

Pas ce soir, chéri !

 

 

Hier, je me suis laissé entraîner (on n’a pas dû me pousser !) à Bruxellensis, le Festival des bières de caractère. Cela se passait dans les anciennes glacières de Saint-Gilles.

 

 

 

Je pensais vous parler gentiment de nos expériences et découvertes brassicoles. Je me ferai d’ailleurs le plaisir de vous informer de quelques découvertes aussi riches que goûteuses mais, avant cela, il me faut répondre à une priorité plus grande encore. Ceux qui me connaissent savent combien il est inattendu, extraordinaire, hors de commun que je place la bière en second lieu dans l’ordre de mes préférences. Et bien, voilà, c’est fait, la bière a été supplantée.

Le comble est que cela s’est passé dans un festival qui lui était consacré !!!

C’est, peut-être, le juste retour des choses ?

Car souvent, lors de l’un ou l’autre festival de musique ou de poésie, c’est plutôt la bière qui usurpe la première place… du moins chez moi, hum.

 

Nous voilà donc à siroter nos brunes Moinettes, au fond de la cour d’un lieu assez sinistre, s’il n’était, à chaque fois que j’y suis allé, envahi par le bon peuple bigarré en recherche d’art vivant. On entend, vaguement, en décor sonore, une musique latino aux consonances « Combo Belge » - vous savez, ceux de Striptease - qui s’approche énergiquement. C’est immédiatement la révélation !

 

 

Un groupe de femmes de tous âges, de toutes provenances et sensibilités musicales, sans doute. Je me suis dit : « Ca y est, c’est encore un groupe qui est né avec la Zinneke Parade et qui continue sur sa lancée ! » Je ne sais si c’est vrai.

 

 

Ce n’est pas important. Sauf que c’est bien dans ce même esprit que virevoltait cette superbe formation. Mon registre de qualificatifs n’est pas assez étendu : dynamiques, rigolotes, virtuoses, ondulantes, complices, énergiques, swinguantes, roses, féminines, souriantes.

 

 

Tout cela entre femmes autrement plus « spitantes » que les éternelles majorettes importées des States. Voilà bien la nouvelle culture qui repointe son nez, une « nouvelle » manière, plus amusante, plus simple que la starcac, de faire la fête entre générations, sans complexe, sans lourd protocole; une nouvelle société où, pour le plaisir de tous, des femmes peuvent dire : « Pas ce soir, chéri ».

 

Nosferatuske

 

P.S.: "Pas ce soir, chéri" est le nom du groupe...