11/08/2012

Meiboom 2012

Comme d'habitude, en ce 9 août, je n'étais pas où et quand il le fallait si j'avais voulu faire un reportage en bonne et due forme. Mais je ne suis pas journaliste ni chroniqueur. Je m'en fous.

Pourtant, à bien y réfléchir, il y a quand même de l'info dans ce que j'ai sélectionné...

 

Brublog12080805BlogOK.jpg

 

Je suis d'abord passé rue du Marais. Pas loin d'où le cortège du Meiboom devait absolument arriver avant seize heures. J'y ai rencontré Yves Moens, le patron de l'Imaige Nostre-Dame et le nouveau patron d'un estaminet plein de caractère qui attend, ôôô le scoop, ça nouvelle dénomination de "Le Marais".

 

imaige nostre-dame,meiboom,bruxelles,folklore,brussel,brussels,yves moens,le marais,rue du marais,bistro,brasserie,saint-feuillien

 

 

Ensuite, accompagné de mon neveu italien, je me suis dirigé vers le centre. Là, j'ai rencontré la queue du cortège... De beaux militaires terminaient celui-ci, suivis par une limousine des plus clinquantes!

 

 

imaige nostre-dame,meiboom,bruxelles,folklore,brussel,brussels,yves moens,le marais,rue du marais,bistro,brasserie,saint-feuillien

 

Là, tu assistes à la totale!

 La blonde oxygénée, la koech chic en tof,

et le crottin qui monopolise toutes les attentions...

 

 

imaige nostre-dame,meiboom,bruxelles,folklore,brussel,brussels,yves moens,le marais,rue du marais,bistro,brasserie,saint-feuillien

 

 

Et puis, mon coup de coeur...

Entre les trois dames d'un certain âge qui tiraient de ces zuure smoele, sans doute pour valoriser le sourire magnifique de la plus jeune, entre les trois dames d'un âge  plus que certain, disais-je, il y avait une toute jeune beauté qui souriait avec une candeur et une naïveté que tu aurais envie d'en pleurer de bonheur. Ce devait être elle le centre de toute cette agitation. C'était elle qui trônait. C'était elle qui portait ce modeste bouquet.

Mais va-t-en savoir pourquoi?!?

Pourquoi, aussi, sortir cet ancêtre blingbling de la naphataline?

Et, surtout, pourquoi ne pas, pour le compte, faire parader de jeunes beautés décapotées plutôt que ces dames qui tiraient vraiment trop un zuuresmikel?!?

 

Nosferatuske

08/10/2011

Santé!

 

 

Brublog20110924 029.jpg

 

A l'Imaige Nostre Dame.

Que du bonheur...

 

Nosferatuske

16/08/2010

Restaurer, rafraîchir, rénover?

.

.

.

Yves, le patron de l'Imaige Nostre Dame a décidé de rafraîchir les murs de son troquet. Le débat fait rage: faut-il garder la patine d'antan, comme l'ont réussi les nouveaux patrons de la Fleur en Papier Doré, ou peut-on blanchir les murs en espérant que la nicotine puisse faire son oeuvre avant 2012 ? Grave question...

.

IXUS100814 015blog.jpg
.
.
.

IXUS100522 420blogOK.jpg

 
 
 
Nosferatuske

 

03/01/2010

Sidol

 

.

.

.

Si tu passes par là, prière de te munir de ta fleske Sidol. En se faisant chacun un bibelot, y aurait moyen d'avoir du patrimoine blinkant...

.

.

Brublog2009_1206(056)blogOK

Clik

.

.

.

.

Nosferatuske

16/11/2009

Pissodrome

 

.

.

.

à l'Imaige Nostre-Dame

Rien de bien glorieux...

Mais où va donc se nicher l'info !?!

.

Brublog2009_1107(009)blogOK

.

.

.

.

Nosferatuske

 

19/08/2008

Jam à l'Imaige

 

 

Jam session à l'Imaige Nostre-Dame, le vendredi 26 septembre

Brublog2008_0816(076)blog

Encore un scoop de...

Nosferatuske

 

04/11/2007

Nostre Dame

 

Brublog 071031 017blog

 

Ons lieve vraake vol stof...

 

Nosferatuske

31/10/2007

Woltje

 

Brublog 071031 016

Tof des jeunes qui en veulent!

 

Nosferatuske

20/08/2007

Gardevils

 

Brublog 070818 144blog

Clique sur la photo pour activer le lien

Nosferatuske

01/01/2007

L'Imaige Nostre-Dame (2)

L'autre jour, nous sommes retournés à l'Imaige. C’est une vieille habitude d’y faire un crochet, en ces périodes incertaines où la cohue dans la quête de plaisirs divers, pousse le brusseleir dans les interstices, dans les encoignures, dans ses tanières éloignées des fureurs du consumérisme délirant.

Je ne te raconterai pas les belles rencontres, ni l’ambiance truculente. Je ne veux rien te cacher mais il est des moments inénarrables que je te conseille, d’ailleurs, de créer toi-même. Sache, simplement que ça zwanzait «grave» et dans toutes les langues, la saint-Feuillien coulant à flots réguliers.

Dans un précédent post, j’avais évoqué la rénovation réussie du bar malgré un certain nombre d’appréhensions légitimes quant au respect de ces vieux murs.

 

Brublog 061229 061blog

 

Tu peux vérifier par toi-même, quelques mois plus tard, que les boiseries neuves se sont assombries et patinées et que les chopes anciennes, dont j’avais craint un moment la disparition, ont retrouvé leur place.

Bref, que du bonheur…

 

Nosferatuske

28/08/2006

On joue? (3)

Cherchez l'intrus...

 

 

 

Nosferatuske

18:55 Écrit par Nosferatuske dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bruxelles, zwanze, imaige nostre-dame, bistrot, on joue |  Facebook |

20/08/2006

L'Imaige Nostre-Dame

Un scoop !

Tout ne va pas mal à Bruxelles !!!

Si j’étais porteur de mauvaises nouvelles en annonçant la fermeture de la Fleur en Papier Doré, j’ai l’insigne privilège de vous annoncer qu’un autre vieil estaminet qui a fait, et fait encore, le bonheur de nombreux Bruxellois, vient de rénover ses installations !

 

 

Il était plus que temps que l’estaminet « à l’Imaige Nostre-Dame » rénove son bar ! Les installations anciennes n’étaient pas adaptées à un service de qualité et ne correspondaient plus aux normes élémentaires d’hygiène et de propreté.

 

 

Bien sûr, on pouvait craindre que le décor ne soit pas respecté et que le bar et les nouvelles étagères ne s’harmonisent pas avec les meubles anciens aux couleurs patinées autant que vénérables. Bien sûr, d’aucuns regretteront l’ancien bar qui était malheureusement irrécupérable. Bien sûr, les boiseries nouvelles sont trop claires. Il paraît que le bois doit encore être traité pour mieux se fondre dans l’ambiance générale.

Moi, je trouve cela réussi, à condition de retrouver la collection de chopes anciennes qui décoraient la vieille étagère. Il faut aussi attendre que les finitions soient terminées. Il y a des tuyaux et des files à cacher…

 

 

En tous cas les nouvelles pompes, à défaut d’être cuivrées, sont prometteuses de grandes découvertes de bières aussi authentiques que bien servies par un personnel passionné.

 

Bref, que du bonheur !!!

 

Nosfertatuske