11/08/2012

Meiboom 2012

Comme d'habitude, en ce 9 août, je n'étais pas où et quand il le fallait si j'avais voulu faire un reportage en bonne et due forme. Mais je ne suis pas journaliste ni chroniqueur. Je m'en fous.

Pourtant, à bien y réfléchir, il y a quand même de l'info dans ce que j'ai sélectionné...

 

Brublog12080805BlogOK.jpg

 

Je suis d'abord passé rue du Marais. Pas loin d'où le cortège du Meiboom devait absolument arriver avant seize heures. J'y ai rencontré Yves Moens, le patron de l'Imaige Nostre-Dame et le nouveau patron d'un estaminet plein de caractère qui attend, ôôô le scoop, ça nouvelle dénomination de "Le Marais".

 

imaige nostre-dame,meiboom,bruxelles,folklore,brussel,brussels,yves moens,le marais,rue du marais,bistro,brasserie,saint-feuillien

 

 

Ensuite, accompagné de mon neveu italien, je me suis dirigé vers le centre. Là, j'ai rencontré la queue du cortège... De beaux militaires terminaient celui-ci, suivis par une limousine des plus clinquantes!

 

 

imaige nostre-dame,meiboom,bruxelles,folklore,brussel,brussels,yves moens,le marais,rue du marais,bistro,brasserie,saint-feuillien

 

Là, tu assistes à la totale!

 La blonde oxygénée, la koech chic en tof,

et le crottin qui monopolise toutes les attentions...

 

 

imaige nostre-dame,meiboom,bruxelles,folklore,brussel,brussels,yves moens,le marais,rue du marais,bistro,brasserie,saint-feuillien

 

 

Et puis, mon coup de coeur...

Entre les trois dames d'un certain âge qui tiraient de ces zuure smoele, sans doute pour valoriser le sourire magnifique de la plus jeune, entre les trois dames d'un âge  plus que certain, disais-je, il y avait une toute jeune beauté qui souriait avec une candeur et une naïveté que tu aurais envie d'en pleurer de bonheur. Ce devait être elle le centre de toute cette agitation. C'était elle qui trônait. C'était elle qui portait ce modeste bouquet.

Mais va-t-en savoir pourquoi?!?

Pourquoi, aussi, sortir cet ancêtre blingbling de la naphataline?

Et, surtout, pourquoi ne pas, pour le compte, faire parader de jeunes beautés décapotées plutôt que ces dames qui tiraient vraiment trop un zuuresmikel?!?

 

Nosferatuske

21/10/2011

Yves

 

 

 

Brublog20111020 017.jpg

 

Après quatre ou cinq tentatives avortées, voici donc, enfin, une photo publiable du patron de l'Imaige Nostre-Dame, Impasse des Cadeaux et de 'T Gevaar, rue du Marais. Cela faisait des mois que je lui avais promis un coup de pub. Malheureusement, la Saint-Feuillien est redoutable pour qui veut cadrer correctement une photo... mais qu'est-ce qu'elle bonne!!!

 

Nosferatuske